L’édito : Artisans de paix

 Dans Christ Seul, Edito

Travailler à la paix et à la justice est le mandat des disciples de Jésus » affirme la Confession de foi dans une perspective mennonite (2014). Qui participe à la communion d’une Église mennonite sait généralement que la paix est une spécificité de ces Églises… Mais comme je le constate régulièrement, on ne sait pas bien quoi en faire dans la pratique, et on n’en parle pas si souvent…

Alors que le calendrier chrétien nous conduit vers la Pentecôte, rappelons-nous, avec la Confession de foi, que le Saint-Esprit et l’engagement de l’Église pour la paix vont main dans la main : « Nous comptons sur le Saint-Esprit pour suivre le Christ sur le chemin de la paix… » ; « Le même Esprit qui s’est saisi de Jésus s’empare aussi de nous afin que nous aimions nos ennemis… » ; « Conduits par l’Esprit, et d’abord au sein de l’Église, nous témoignons à tout être humain que Dieu ne veut pas la violence. » La paix a pris le visage de Jésus, et elle est cruciforme, au sens où elle se montre sur le chemin de la croix, par le don de soi. Pour emprunter ce même chemin de la paix et du don de soi, les premiers disciples et les disciples actuels ont besoin d’être remplis du Saint-Esprit, l’Esprit de Jésus. Qu’il souffle pour nous en convaincre, nous en donner la force et nous guider dans la mise en pratique !

Justement… Depuis la fin du service militaire obligatoire, on peut avoir l’impression que la question de la paix est rangée aux oubliettes : une caractéristique folklorique dépassée ! En pratique, comment dénoncer « tout forme de violence, y compris la guerre parmi les nations » ? Une piste : dire son opposition au commerce juteux, amoral et peu encadré des armes, lui qui n’empêche pas les actes terroristes… Le plus grand salon de l’armement a justement lieu en France, à Paris, au mois de juin… Un collectif s’est créé pour y manifester, avec le soutien de la Commission de Réflexion pour la Paix de nos Églises ; des mennonites de l’Église de Châtenay-Malabry y participeront aussi (p. 16-17). Et si on y allait en nombre ? Pour muscler et exercer nos convictions…

« Car le royaume de Dieu, c’est la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit.» (Rm 14.17)

Contactez-nous

Envoyez nous un courriel et nous vous répondrons dès que possible.

Illisible ? Changez le texte. captcha txt
0

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer