Une Eglise qui fait le bien – Petit manuel d’action social

11,00 

Catégorie Eglise en marche :  – 3/2022 – 96 pages  –  ISBN : 979 10 91090 33 9

Et si la mission de l’Église locale s’exprimait par son engagement social local ?

C’est le plaidoyer de l’auteur de ce livre, pour qui la bienfaisance ou l’action sociale sont au cœur de la raison d’être de l’Église, à côté de l’évangélisation et de la communion.

Les fondements théologiques de l’action sociale sont abordés. Puis les pages se font très pratiques avec 10 questions d’organisation comme par ex. : « Faut-il définir les catégories de personnes que l’Église va aider socialement ? » ou « Une Église peut-elle accueillir des bénévoles non-chrétiens ? ». Ensuite, l’auteur traite d’aspects associatifs et juridiques très utiles dans le contexte évolutif de la laïcité. Enfin, des exemples d’actions sociales sont donnés.

Au total, c’est un véritable vade-mecum que l’on tient entre les mains, utile pour passer à l’action (sociale) en tant qu’Église.

A côté du travail effectué par les professionnels, l’Église locale est en effet un lieu de ressources à redécouvrir, un groupe où vérifier que l’union fait la force, une communauté appelée à être là pour les autres, pour le bien des autres, sans honte ni volonté de récupération !

En stock

Description

Collection « Dossiers de CHRIST SEUL » N° 3-2022

Catégorie Eglise en marche :  – 3/2022 – 96 pages  –  ISBN : 979 10 91090 33 9

L’auteur : Jean-Marc BELLEFLEUR

Infographie et mise en page : Chantal WENGER


Présentation du livre :

Selon la Bible, l’amour n’est pas qu’un affect, c’est aussi une action. Cet amour en action est d’abord exprimé envers les membres de la communauté chrétienne, mais il doit aller au-delà, jusqu’à nos ennemis, même ! C’est ce qui a motivé Jean-Marc Bellefleur à écrire ce Dossier. Si nos Églises locales sont des endroits où l’on apprend à prier, à méditer les Ecritures, à se rendre service mutuellement, etc., elles doivent aussi être l’endroit où chaque croyant est encouragé à démontrer son amour concrètement.

Mais mieux que sensibiliser chaque chrétien à faire le bien, elles devraient l’organiser collectivement ! Quand on fait le bien ensemble, en plus de répondre à l’injonction divine, on se confronte aux problématiques de la société et on cherche à y répondre avec ses moyens. La conséquence immédiate, c’est que l’Église est perçue comment étant « utile » et du coup, elle est intégrée à l’espace public, lui permettant de rayonner avec les valeurs qui l’animent.

Jean-Marc Bellefleur aborde l’aspect biblique, les questions techniques, mais aussi les conséquences qui impactent l’Eglise quand elle s’empare positivement de ce commandement de rechercher « le Royaume de Dieu ET sa justice ». Justice, qui englobe aussi la bienfaisance !

Luc Maroni, pasteur et président de CNEF-Solidarité, fondateur et dirigeant d’une coopérative d’entrepreneurs

Public :

  • Membres d’Église soucieux de son témoignage concret
  • Responsables d’Églises locales
  • Travailleurs sociaux chrétiens, responsables œuvres sociales chrétiennes
  • Chrétiens engagés dans le tissu associatif ou dans la cité

L’auteur :

Jean-Marc Bellefleur est pasteur des Églises de Mulhouse et de St-Louis de l’Association baptiste, président de l’Association chrétienne de coordination, d’entraide et de solidarité (ACCES) à Mulhouse. Il a participé à la création du CNEF-Solidarité.

Informations complémentaires

Poids 132 g
Dimensions 0.9 × 13.8 × 20.2 cm

Vous aimerez peut-être aussi…