Les Béatitudes (Mt 5.3-11) forment l’un des plus célèbres textes de la Bible. La Fraternité des Veilleurs récite quotidiennement les Béatitudes en milieu de journée, les considérant comme « le Credo de vie que nous a donné Jésus ».

Mais qui concernent-elles ? Qui, parmi les privilégiés de l’Occident démocratique, se comptera parmi les pauvres ou les persécutés ? À qui, parmi les millions de miséreux de la planète, osera-t-on prêcher : « Heureux les pauvres ! Heureux ceux qui pleurent ! » ? Et les Béatitudes ne présentent-elles pas un idéal de pureté, de justice, de paix, humainement impossible à atteindre ?
IDÉAL IMPOSSIBLE À ATTEINDRE ?
De nombreux commentateurs le pensent, mais pas la tradition anabaptiste. Le Sermon sur la Montagne (Mt 5-7), et ...