La mennonite la plus âgée du monde ?

 Dans Blog, Infos

E_Buhler1111Elizabeth Buhler a fêté ses 111 ans le 8 février dernier à Winkler, Manitoba, au Canada. Sa vie couvre trois siècles, puisqu’elle est née le 8 février 1899 en Ukraine. En fait, on n’est pas certain de son âge, car tous les actes de naissance ont été détruits pendant les années où Staline gouvernait l’Union soviétique.

Quelle est le secret de sa longévité ? « L’exercice physique » et « une bonne nourriture » répondent ses filles Lena Pranke et Mary Dyck, âgées respectivement de 80 et de 76 ans. Mary Dyck ajoute : « Sa foi en Dieu était là tout au long de sa vie ».

Peu avant de donner naissance à son premier enfant Isaac, Elizabeth Buhler et son mari avaient quitté la Russie pour immigrer au Canada, avec d’autres membres de leurs familles. C’était en 1925, un an environ après leur mariage.

La vie à la ferme près de Winkler dans le Manitoba n’a pas toujours été facile ; ils y ont élevé un fils et cinq filles, et ont remis la ferme à leur fils en 1956. Le mari d’Elizabeth Buhler est décédé à l’âge de 69 ans. « Ils ont vécu mariés pendant 43 ans, ce qui veut dire qu’elle a vécu veuve presque aussi longtemps que mariée », commente Justina Suderman, la benjamine de la famille âgée de 74 ans.

Aujourd’hui, dans la résidence où elle habite, Elizabeth Buhler aimer rire, chanter des cantiques de son enfance et discuter avec d’autres personnes âgées. Récemment, elle a insisté pour se remarier, mais sa famille l’en a découragée, en lui faisant remarquer qu’il n’y avait pas d’hommes suffisamment âgés pour elle au sein de la résidence.

Quand elle va moins bien, Elizabeth a de la peine à se réveiller le matin et ne communique plus guère. Elle ne voit presque plus, a besoin d’un appareil acoustique et se déplace dans une chaise roulante.

Sa vie aurait pu être écourtée à plusieurs reprises ! La première fois lors de la Révolution russe, quand des anarchistes ont voulu piller la maison et tuer la famille. Elizabeth Unger, son nom de jeune fille, a alors commencé à jouer de la guitare et à chanter, jusqu’à ce que le commandant de la troupe donne l’ordre de quitter les lieux – sans rien voler.

Une autre fois, lors de la naissance de son dernier enfant qui se présentait par le siège et bien qu’elle fut pour la première fois à l’hôpital, la sage-femme était occupée ailleurs et le médecin absent ; le bébé est décédé et Elizabeth Buhler a failli mourir.

A 111 ans, elle est la personne la plus âgée au Canada, ce qui lui a valu la visite du premier ministre. Elle pourrait bien être la personne la plus âgée au sein des Eglises mennonites à travers le monde.

D’après des articles dans Winnipeg Free Press et dans Canadian Mennonite. 

Contactez-nous

Envoyez nous un courriel et nous vous répondrons dès que possible.

Illisible ? Changez le texte. captcha txt
0

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher