Est-ce que je peux parler au Saint-Esprit ?

 Dans Christ Seul

Je la trouve importante cette question, à la fois parce que tu peux trouver sur Internet ou parfois autour de toi quelques rares chrétiens t’interdisant de prier le Saint-Esprit, mais avant tout parce que c’est de notre relation avec lui qu’il est surtout question ici. Et malheureusement, cette relation avec le Saint-Esprit, on la néglige parfois (moi le premier).

Alors, la réponse à cette question posée en titre est assez simple :

Photo : www.pexels.com

OUI, MÊME S’IL N’Y A QU’UN SEUL EXEMPLE DE PRIÈRE DANS LA BIBLE.

Dans le Nouveau Testament, les prières sont généralement adressées au Père. Pourquoi ? Parce que la plupart de ces prières sont celles de Jésus lui-même, l’exemple le plus connu étant la prière du Notre Père (Mt 6.9-15 ; Lc 11.1-4). Quelques prières sont aussi explicitement dédiées à Jésus (Ac 7.59 ; Ap 22.20…). Mais tu ne trouveras aucune prière adressée au Saint-Esprit dans la Bible, à la seule exception d’Ez 37.9, où le prophète Ezéchiel parle à l’Esprit, dans la vallée des ossements.

Cela ne signifie pas pour autant qu’il t’est interdit de prier le Saint-Esprit !

Dans ce cas-là, il faudrait aussi retirer les chants de tous les cantiques de ton Église (des Ailes de la Foi au JEM 3) dans lesquels on interpelle directement le Saint-Esprit.

OUI, PARCE QUE LE SAINT-ESPRIT EST UNE PERSONNE.

Il n’est pas seulement une puissance ou un souffle. Il ne se limite pas à un symbole, comme la colombe. Il est une personne qui est pleinement Dieu, comme le Père et comme Jésus.

La Bible nous montre clairement que le Saint-Esprit est une personne. Voici quelques exemples :

• Il possède des sentiments (Es 63.10 ; Ep 4.30).

• Il aime (Rm 15.30).

• Il possède une volonté (Ac 15.28, 1Co 12.11).

• Il parle (Ac 8.29,13.2 ; Hé 3.7)… donc pourquoi ne pas lui répondre !

Ne pas prier le Saint-Esprit signifie ne pas lui parler, ne pas avoir beaucoup de relation avec lui. Ce n’est pas ce que la Bible nous recommande. Au contraire, tu es invité à être en communion avec lui (2Co 13.13).

Le Saint-Esprit n’est pas qu’un réservoir de dons en toi, il est une personne divine à laquelle tu dois obéir et que tu dois aimer, avec qui tu peux dialoguer, comme avec le Père et comme avec Jésus.

OUI, ET ÇA SERAIT DOMMAGE DE T’EN PRIVER  !

Parce que le Saint-Esprit a un rôle important dans la prière (Ep 6.18). Tu peux t’adresser à lui dans de nombreuses circonstances :

• Quand tu te sens seul et abandonné.
Parce qu’Il te console de l’absence de Jésus, en attendant son retour (Jn 14.16-18).

• Quand tu es perdu avec ton identité et que tu ne sais plus vraiment qui tu es.
Parce qu’Il veut te conduire vers le Père et te dit que tu es son enfant (Rm 8.16 ; Ga 4.6 ;
Ep 2.18).

• Quand tu galères avec la lecture de la Parole de Dieu et que tu as besoin de mieux la comprendre.
Parce qu’Il enseigne et rappelle les enseignements de Jésus (Jn 14.26 ; 16.13 ;
1Co 2.13).

• Quand tu ne sais plus quoi et comment prier.
Parce qu’Il vient alors à ton secours et intercède pour toi (Rm 8.26-27).

• Quand tu témoignes de ta foi autour de toi et que tu aimerais que tes amis croient aussi.
Parce que c’est lui qui convainc de péché et qui touche les cœurs (Jn 16.8 ; 1Co 2.10-11).

• Quand tu dois défendre ta foi.
Parce qu’Il t’enseignera ce qu’il faudra dire (Lc 12.12).

Dans toutes ces circonstances, quand tu es dans le service ou dans l’adoration, tu peux dire au Saint-Esprit : « Aide-moi, guide-moi, conseille-moi. »

OUI, MAIS ÇA NE DOIT PAS ÊTRE TA SEULE MANIÈRE DE PRIER

Les disciples ont demandé à Jésus comment prier, et Jésus leur a appris à s’adresser au Père.

Notre principale façon de prier devrait être : « Au Père, dans le nom de Jésus, par le Saint-Esprit » (Ep 2.18).

« Dans le nom de Jésus » : nous ne pouvons nous approcher du Père que grâce au sacrifice de Jésus, et certainement pas par nos propres mérites.

« Par le Saint-Esprit » : nous sommes le temple du Saint-Esprit ! Quel magnifique cadeau qui vit pour toujours en nous ! Nous pouvons nous approcher du Père, parce que c’est le Saint-Esprit qui nous y pousse.

Ta principale façon de prier ne signifie pas ta seule façon de prier. Je t’invite à ne pas te priver de cette communion que tu peux avoir avec le Saint-Esprit. Si jusqu’à présent, tu l’as ignoré, parfois négligé ou tu lui as même résisté, il n’est pas trop tard pour lui parler.

 

Pour aller plus loin…

Francis Chan, Dieu oublié, BLF éditions, 2013.

Confession de foi dans une perspective mennonite, Editions Mennonites, 2014, article 3, « Le Saint-Esprit »

 

Contactez-nous

Envoyez nous un courriel et nous vous répondrons dès que possible.

Illisible ? Changez le texte. captcha txt
0

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer