En Avent

 Dans Edito

La montée des populismes à travers le monde interroge. La liste des pays gouvernés par des leaders surfant sur cette vague s’allonge : États-Unis, Hongrie, Italie et plus récemment Brésil… Le phénomène gagne en ampleur ailleurs et pourrait se renforcer en France, selon le degré de réussite ou d’échec de la présidence actuelle. Ces mouvements populistes s’appuient, à divers degrés, sur un sentiment anti-élites, un nationalisme assumé et le refus du pluralisme dans la société. Certains se demandent si l’époque actuelle ne ressemble pas aux années 1930 avec, alors, la montée des nationalismes et la recherche de boucs émissaires, sur fond de difficultés économiques.

Le sociologue Sébastien Fath, spécialiste de l’évangélisme et de la laïcité, plaide pour que l’on comprenne le moment : les citoyens en ont assez du décalage entre paroles et actes des politiques ; le sentiment ou la réalité d’exclusion économique de beaucoup doit être pris(e) au sérieux.

Comprendre certes, s’exprimer aussi. Dans un poème devenu célèbre, le pasteur allemand Martin Niemöller a critiqué l’apathie devant le nazisme à l’époque : « Quand ils sont venus chercher les communistes, les syndicalistes, les juifs, je n’ai rien dit, je n’étais ni communiste ni syndicaliste ni juif. » Etc. Sans verser dans le catastrophisme, faisons entendre nos voix pour défendre ceux que les pouvoirs en place veulent rejeter.

Et continuons d’agir. Par le bas, par une Église servante, à la manière de Dieu fait homme, du Très-Haut qui devient le Très-Bas, du Roi qui s’incline devant ses sujets. C’est une révolution que Marie célèbre (Lc 2.51-53) et à laquelle les disciples du Christ sont associés : « Il a déployé le pouvoir de son bras ; il a dispersé ceux qui avaient des pensées orgueilleuses, il a fait descendre les puissants de leurs trônes, élevé les humbles, rassasié de biens les affamés, renvoyé les riches les mains vides. » Une révolution non violente quand le Royaume de Dieu devient plus réel sur terre. Une révolution qui, le calendrier le rappelle, commence par la naissance de Dieu-enfant. En Avent !

Contactez-nous

Envoyez nous un courriel et nous vous répondrons dès que possible.

Illisible ? Changez le texte. captcha txt
0

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer