Appel aux Eglises mennonites d’Europe à prendre soin de la création

 Dans Blog, CME 2018, Infos

Lors de la Conférence Mennonite Européenne (CME), qui s’est tenue du 10 au 13 mai 2018 à Montbéliard en France, un atelier a traité du sujet suivant : Évangile & Sauvegarde de la création.

Les animateurs et animatrices de l’atelier ont décidé par la suite de partager ces réflexions plus largement, en lançant un appel à aux Eglises mennonites en Europe à prendre soin de la création.

Cet appel est à lire ici ou ci-dessous.

 

Les mennonites et la préservation de la création –  Un appel aux Églises mennonites d’Europe

Lors de la Conférence Mennonite Européenne (CME), qui s’est tenue du 10 au 13 mai 2018 à Montbéliard en France, des personnes passionnées par la création merveilleuse de Dieu se sont rassemblées dans le cadre de l’atelier « Évangile & Sauvegarde de la création ». Elles y ont exploré l’appel chrétien à prendre soin de la création à travers le prisme de l’Évangile. Ce groupe a par la suite décidé de partager ces pensées plus largement, lançant ainsi un appel à tous leurs frères et sœurs mennonites en Europe à prendre soin de la création.

Vous pouvez lire cet appel ci-dessous. N’hésitez pas à le partager dans votre Église. Rendons gloire à notre Créateur en devenant, pas à pas avec l’aide du Saint-Esprit, de meilleurs intendants de sa création.

Lorsque nous lisons le Psaume 104, nous prenons conscience de la beauté de la merveilleuse création de Dieu, de laquelle nous avons l’honneur de faire partie. Par la grâce de Dieu, nous incarnons l’amour qui se donne, suivant l’exemple de Jésus. D’autres textes bibliques (Genèse 1 v. 6-28, 2 v. 15, Psaume 8 v. 4-8) soulignent le rôle particulier que les humains ont reçu. Créés à l’image de Dieu, nous sommes comme des « rois », ayant le privilège de prendre soin de la création et de la sauvegarder. Nous avons ainsi été chargés de prendre soin du jardin luxuriant de sa création, d’en puiser notre nourriture, et d’y former des relations profondes à la fois avec les animaux et avec les humains (Genèse 2 v. 9, 15, 18-20). Lorsque le péché est entré dans le monde, il a affecté non seulement la relation entre Dieu et les hommes, mais aussi celle entre les hommes et la terre (Genèse 3 v. 14, 17-19).

Heureusement, le péché n’est pas la fin de l’histoire. Le projet de salut de Dieu – pleinement exprimé en Jésus – s’étend à toute sa création. Les premiers disciples de Jésus ont compris le salut des hommes et de la terre comme allant de pair. Colossiens 1 v. 19-20 l’exprime ainsi : « Car Dieu a décidé d’être pleinement présent en son Fils et, par lui, il a voulu réconcilier l’univers entier avec lui. C’est par la mort de son Fils sur la croix, qu’il a établi la paix pour tous, soit sur la terre soit dans les cieux » (voir aussi Éphésiens 1 v. 7-10, Romains 8 v. 21, Apocalypse 21 v. 5).

En tant qu’anabaptistes ou mennonites, nous cherchons à vivre à l’image du Christ. Cela signifie que nous recherchons passionnément la paix et la justice pour les démunis, la guérison pour ceux qui souffrent, et l’accueil pour les rejetés. Mais comment ce mode de vie fidèle à ce à quoi Dieu nous a appelés s’exprime-t-il vis-à-vis de l’ensemble de la création ?

À notre époque il est de plus en plus clair que l’humanité renonce à son appel de protéger la création. Nous avons tous entendu parler des problèmes environnementaux tels que la pollution, le changement climatique, la perte de biodiversité, la déforestation et autres. Certains connaissent leur impact sur nos voisins les plus pauvres du monde. Aujourd’hui, le temps est venu pour les chrétiens d’entendre les gémissements de la création (Romains 8 v. 19-22), de prendre conscience de la responsabilité qui leur a été donnée par Dieu, et de placer la protection de la création comme principe directeur au cœur de leur foi. Dieu était « vert » bien avant que cela ne soit populaire, et sa première instruction pour l’humanité nous a appelés à être verts également.

À l’heure actuelle, de nombreuses Églises et organisations chrétiennes du monde entier ont réagi à cet appel et sont en pleine transformation. Pour donner quelques exemples en Europe, l’Église protestante d’Allemagne a nommé des personnes consacrées à l’environnement et au climat, la Fédération protestante de France propose un programme environnemental intégré, les Pays-Bas ont un mouvement œcuménique d’Église verte, en Grande-Bretagne le mouvement des chrétiens verts se développe, et il existe des éco-congrégations dans toute l’Europe. Toutes ces initiatives sont rassemblées au sein du Réseau environnemental chrétien européen (ECEN). En outre, le mouvement œcuménique a adopté « le temps de la Création », du 1er septembre au 4 octobre. Durant cette période, une attention particulière (liturgique) est portée à la création.

Nos frères et sœurs mennonites internationaux ont également répondu à cet appel. Des congrégations aux États-Unis, au Canada et en Colombie ont participé activement à la réconciliation entre les hommes et la terre, à travers le réseau Mennonite Creation Care par exemple. La Conférence Mennonite Mondiale prévoit à travailler aussi sur ces questions à travers la Commission sur le développement et la préservation de la création.

Pendant ce temps, les mennonites d’Europe ont été plutôt silencieux. À l’exception de quelques paroisses, l’attention portée à la création et à un mode de vie durable n’a pas encore pris une place centrale dans notre vie d’Église. Alors que nous tenons la paix et la justice en tête de nos priorités, ne devrions-nous pas être conscients de la violence que nous imposons à la création ? Quoi de plus naturel pour nous qui prétendons valoriser les actes au-dessus des paroles, d’agir pour avancer le royaume de réconciliation de Dieu sur terre ? Cela implique de transformer nos modes de vie, de soutenir des projets de conservation, et de promouvoir des lois qui protègent la biodiversité et luttent contre le changement climatique.

Par cette lettre, nous encourageons les Églises mennonites d’Europe à suivre l’invitation de Dieu et à devenir ses « pieds et mains » dans la protection de la création. Mettons son amour pour ses créatures au cœur de notre foi et vivons en conséquence dans nos Églises et notre vie quotidienne. La Bible nous enseigne que nos ancêtres ont violé leur alliance avec Dieu à maintes reprises, nous savons donc qu’il n’est pas possible de vivre selon l’appel de Dieu par nous-mêmes, ni à cette époque, ni aujourd’hui. Mais Il ne nous abandonnera jamais, Il nous équipera de tout ce dont nous avons besoin pour faire sa volonté (Hébreux 13 v. 21) et nous couvrira de sa grâce lorsque nous ne serons pas à la hauteur. Par conséquent, nous n’avons pas besoin d’être parfaits, mais nous pouvons vivre dans l’espoir, actifs dans l’attente du retour de notre Sauveur et de la restauration de sa création. Rendons gloire à notre Créateur en devenant de meilleurs intendants de sa création, pas à pas avec l’aide du Saint-Esprit.

Bien à vous en Christ,

Marijke van Duin, rédactrice en chef, Église mennonite des Pays-Bas / membre du groupe de travail sur le changement climatique, Conseil œcuménique des Églises

Aline & David Nussbaumer, A Rocha France

Rebecca Froese, climatologue, membre de l’Église mennonite d’Allemagne, AMG

 

Pour plus d’informations sur les initiatives et réseaux existants, veuillez vous reporter aux liens suivants. Vous trouverez peut-être une initiative proche de chez vous !

 

International

www.arocha.org/en/

www. mwc-cmm.org/content/creation-care-biblical-mandate?language=en

www.ecen.org

www.ecocongregation.org/

www.oikoumene.org/en/what-we-do/climate-change

www.oikoumene.org/en/what-we-do/climate-change/time-for-creation

www.oikoumene.org/cop21photos

www.ktotv.com/video/00100808/celebration-oecumenique (COP 21 – Paris)

www.actalliance.org

www.youtube.com/watch?v=yIPc4QTRjag (COP 21 – Paris)

www.youtube.com/watch?v=73K0Z-0hJxo (COP 21 – Paris)

www.catholicclimatemovement.global

www.seasonofcreation.org

www.interfaithstatement2016.org

www.interfaithclimatestatement.org/

www.interfaithclimate.org

www.ourvoices.net

www.greenfaith.org

www.parliamentofreligions.org/

 

France

www.arocha.fr

www.protestants.org/index.php?id=33834

www.eglise.catholique.fr/sengager-dans-la-societe/developpement-durable/.org/

www.co2solidaire.org/

www.france.zerofossile.org/desinvestissment/

www.egliseverte.org/

Suisse

www.nachhaltigekirche.ch/

www.livenet.ch/magazin/gesundheit_und_umwelt/309629-die_rolle_der_kirchen_im_klimaschutz.html

www.bischoefe.ch/gesellschaft/umwelt/cop21-schweizer-kirchen-appellieren-an-bundesrat

www.switzerland.arocha.org/fr/

 

Allemagne

www.ekd.de/agu/ratsbeauftragter.html www.kirchentag.de/das_ist_kirchentag/klimaschutz/umweltmanagement/weg_zum_umweltmanagement/rueckblick/klimapavillons.html

www.klimafasten.de/

 

Pays-Bas

www.kerkenmilieu.nl

www.groenekerken.nl

www.kerkinactie.nl

www.icco-cooperation.org/nl

www.fairclimatefund.nl

www.windvogel.nl

www.energievoorkerken.nl

www.follow-this.org

www.klimaatgesprekken.nl

 

Royaume-Uni

www.churchofengland.org/more/policy-and-thinking/our-views

www.operationnoah.org/

www.ctbi.org.uk/category/spirituality-and-reflection/creation-time/

www.greenchristian.org.uk/

 

Information générale sur le changement climatique et réseaux reliés

www.newsroom.unfccc.int

www.cop23.unfccc.int/

www.climatenetwork.org

www.caneurope.org

www.globaldivestmentmobilisation.org

Contactez-nous

Envoyez nous un courriel et nous vous répondrons dès que possible.

Illisible ? Changez le texte. captcha txt
0

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer