Piqûres de rappel

 Dans Edito

Quand vous lirez ces lignes, la « rentrée » sera déjà bien entamée. Le train-train ou l’effervescence occupent les journées. L’immensité d’un ciel étoilé, l’absence d’horaires, la découverte d’une nouvelle région, des moments de joie amicale ou familiale, une expérience particulière avec Dieu, tout cela semble loin…

Nos élans, nos bonnes résolutions, nos expériences spirituelles passent toujours à travers le crible de la durée. Car contrairement à ce que certains prétendent, on ne peut en permanence produire des feux d’artifice, y compris spirituels ! Comment dès lors garder une joie ordinaire devant la vie et un enthousiasme pour la vie avec Dieu, tout en faisant face aux réalités quotidiennes parfois usantes ?

L’usure peut être le résultat de circonstances extérieures qui s’imposent à nous. Mais nous pouvons aussi y avoir notre part… Dans ce cas, un ménage de printemps en automne s’impose.

USURE ET OUBLI

La piqûre de rappel d’un vaccin permet d’optimiser les défenses immunitaires en stimulant la production d’anticorps. Pour la vie spirituelle, les piqûres de rappel sont nécessaires. La piqûre de rappel de notre « oui » initial à Jésus-Christ qui a commencé à nous guérir par son Esprit. La piqûre de rappel de notre baptême. La piqûre de rappel d’une expérience marquante ou transformatrice avec Dieu – par exemple cet été.

La piqûre de rappel prend des formes différentes : le culte de l’Église, ses chants ou sa prédication, un groupe de partage, la méditation des Écritures et la prière seul, la lecture des pages Grand angle sur Martin Luther King dans ce numéro (p. 8-12). Parfois, parce que l’on est justement happé par le quotidien, ces piqûres de rappel ne fonctionnent que moyennement… Un temps délibérément et spécialement mis à part, comme lorsqu’on va chez le médecin, s’avère bénéfique.

Car si le besoin de piqûres de rappel spirituelles existe, c’est que nous sommes fondamentalement oublieux, aussi bien en ce qui concerne la mémoire longue que la mémoire courte. Et l’époque nous exhorte encore dans ce sens ! Malheur… Vive les piqûres de rappel !

Ou comme le dit le sage depuis longtemps (Ec 12.1): « Souviens-toi de ton Créateur. »

Contactez-nous

Envoyez nous un courriel et nous vous répondrons dès que possible.

Illisible ? Changez le texte. captcha txt
0

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer