R comme résurrection

 Dans Christ Seul

La résurrection du Christ change tout ! La mort a été mise en échec par Dieu. La vie nouvelle se répand…

Christ est ressuscité ! Alléluia ! La joie de Pâques illumine la vie chrétienne. Elle se fonde sur un événement inouï : au matin de Pâques, des femmes ont trouvé vide le tombeau de Jésus. À ceux qui l’avaient connu, Jésus a manifesté sa victoire sur la mort : « Regardez mes mains et mes pieds : c’est bien moi. » (Lc 24.39). « Je fus mort, et voici, je suis vivant pour les siècles des siècles. » (Ap 1.18)

FACE AU DÉSESPOIR

Dans une société rongée par le non-sens et le désespoir, le chrétien est habité par une espérance, qui n’est pas un vague espoir d’une vie après la mort, mais la ferme assurance que c’est pour nous que Christ a vaincu la mort. Face aux menaces de toutes sortes, nous pouvons rester sereins : « Rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ, notre Seigneur. » (Rm 8.39)

Croire que Christ est ressuscité est une réalité à manifester. Il nous est possible de le croire, parce qu’en nous Christ est plus vivant que nous-mêmes. Cette évidence de la vie en eux de l’Esprit du Seigneur donnait aux premiers anabaptistes la force d’affronter la persécution. Ils n’avaient aucun doute sur l’issue de leurs souffrances : « Si nous mourons avec lui, avec lui nous vivrons. » (2Tm 2.11)

 

MARCHER

Ils pouvaient affronter la mort avec Christ, parce qu’ils avaient affronté la vie avec Christ. Ce n’est pas la mort qui fait entrer dans la résurrection, mais la nouvelle naissance. Peter Riedemann († 1556) disait que « la vie éternelle commence déjà ici-bas en ceux qui possèdent une foi juste et vraie ». « Par le baptême, en sa mort, nous avons été ensevelis avec le Christ, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, nous menions nous aussi une vie nouvelle. » (Rm 6.4). En s’unissant au Seigneur par la foi, le croyant s’unit à sa résurrection. Il peut désormais, comme le déclare la confession de foi de Schleitheim (1527), « marcher dans la résurrection ».

Depuis Pâques, il est devenu possible de vivre dans la puissance du Ressuscité. Menno Simons († 1561) mettait l’accent sur cette « résurrection spirituelle du péché et de la mort en vue d’une vie nouvelle ». « Ceux qui sont ressuscités de la mort avec le Christ et qui vivent désormais avec lui habitent la réalité céleste et paraissent ne plus vivre au monde. »

L’Esprit de Jésus répandu sur les croyants est celui du Ressuscité. « Par l’Esprit, ils portent les fruits de l’Esprit, dont le terme est la vie éternelle. » (Menno Simons). Marcher dans la résurrection, c’est expérimenter dès maintenant la vie promise, la communion avec Dieu.
Christ est ressuscité ! « Avec lui, vous avez été ressuscités ! » (Col 2.12)

« Dieu nous a fait renaître pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts. »  (1 Pierre 1.3)

Contactez-nous

Envoyez nous un courriel et nous vous répondrons dès que possible.

Illisible ? Changez le texte. captcha txt
0

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer